Jacques Mesrine, l’ennemi public N° 1 ? ses lettres, ses objets vendus à l’Hotel des ventes Drouot + la chanson  » le diable de jacques brel »

 

]prendre une page entière dans le journal pour annoncer que désargentée et malade sa femme va vendre les lettres d’amour que le gangster  lui avait adressées, il fallait y penser ! du coup le reste de la famille vend elle aussi des objets lui ayant appartenu.

tous ces gens n’ont aucune pudeur : de MESRINE on en a fait un livre, un film et maintenant on met lettres et objets à la vente aux enchères ! ! !

QUEL EXEMPLE ! on n’ a vraiment plus le sens des valeurs.

« …mais dans les journaux de partout tous les salauds ont leurs photos,…. » sic la chanson de DE JACQUES BREL ci-dessus.

commentaires : flux RSS

 


Un commentaire

  1. sandrasbz dit :

    Encore une chance qu’ils ne puissent pas vendre des morceaux de sa dépouille… (encore que, sous le manteau, les gens sont capables de tout). Les assassins, les voleurs et les violeurs deviennent presque des stars… c’est dans l’air du temps, mais quelle tristesse. Je me demande ce qu’il adviendra des générations futures. Iront-elles encore plus loin dans la bêtise humaine ? Est-ce seulement possible ?
    Tu as raison de t’insurger contre de telles pratiques. Mais si de telles ventes sont organisées, c’est qu’elles doivent trouver preneurs !
    Bonne journée.

    Sandra

Répondre

citoyen du monde |
College Pratique du Nord-Est |
Indemnisation du préjudice ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Claudine Wuilque
| M.D.L. assistance service
| Voyance, Numérologie et Ast...